Parution

Flaubert, revue critique et génétique vient de publier au fil de l’eau, dans sa section « Genèse », un article de Biagio Magaudda, collaborateur du projet Bouvard :

Biagio Magaudda, « Le Traité des délits de Joseph-Pierre Chassan : une nouvelle source pour L’Éducation sentimentale  », Flaubert [En ligne], Genèse, Études de genèse, mis en ligne le 01 décembre 2020, consulté le 02 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/flaubert/4223

Au sein des dossiers documentaires de Bouvard et Pécuchet conservés à la Bibliothèque municipale de Rouen un groupe de manuscrits autographes de Flaubert retient l’intérêt : il s’agit des notes de lecture tirées du Traité des délits et contraventions de la parole, de l’écriture et de la presse de Joseph-Pierre Chassan. Le titre de cet ouvrage en trois tomes, sur lesquels Flaubert a pris des notes classées dans le dossier « Politique » de Bouvard et Pécuchet (g226, 6, fos 153-153vo-154), n’apparaît nulle part parmi les sources documentaires de L’Éducation sentimentale : les études publiées jusqu’à présent, en particulier les recherches rigoureuses menées par Alberto Cento, n’en portent aucune trace. Cependant, l’analyse des notes prises par Flaubert sur l’ouvrage de Chassan et la relecture du roman historique de l’écrivain mettent en évidence des aspects communs qui méritent d’être approfondis : nous verrons que le Traité des délits, ouvrage peu connu, joue un rôle crucial dans l’élaboration d’un discours de Frédéric dans L’Éducation sentimentale et vient désormais s’ajouter à la longue liste des ouvrages consultés par l’écrivain pour la préparation de son roman.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.