Littérature monstre. Une tératologie de l’art et du social (1848-1914)

Colloque international, Montpellier, 15-16 novembre 2018, organisé par Didier Plassard et Corinne Saminadayar-Perrin

Stéphanie Dord-Crouslé (CNRS, UMR IHRIM) : Du “chou prodigieux, et absolument incomestible” à la “copie-monument”: petite tératologie potagère de Bouvard et Pécuchet, œuvre posthume et inachevée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.