Le dossier de genèse de Bouvard et Pécuchet

Vient de paraître sur le site Flaubert de l’université de Rouen un ensemble de documents traçant les contours du dossier de genèse du dernier roman de Flaubert.

Deux corpus conservés à la bibliothèque municipale de Rouen permettent de retracer, pour l’essentiel, la genèse du dernier roman de Flaubert. Leur édition intégrale en ligne est quasiment achevée : il s’agit, d’une part, des manuscrits (plans, brouillons et mises au net) et, de l’autre, des dossiers documentaires constitués par l’écrivain en vue de la rédaction de son œuvre, auxquels sont jointes les pages préparées pour le « second volume » jamais écrit.

Pourtant, on aurait tort de penser que le « dossier de genèse » de Bouvard et Pécuchet, au sens que la critique génétique donne à cette notion, se trouve ainsi mis à la disposition des chercheurs et du public. Ce serait faire fi des innombrables pages qui ont joué un rôle dans ce projet d’écriture qui a accompagné Flaubert pendant la plus grande partie de son existence, et qui sont conservées dans d’autres institutions, voire dont la localisation est actuellement inconnue et dont le contenu reste mystérieux. En outre, un dossier de genèse se doit de proposer un classement typologique de l’ensemble des pièces qu’il inventorie.

Aussi est-ce cette double mission de recension et d’organisation que les présentes pages souhaitent remplir en proposant un inventaire ordonné et aussi exhaustif que possible des documents dont on peut penser, a posteriori, qu’ils ont contribué peu ou prou à la genèse du roman.

Entre autres pièces, quatre importants dossiers de notes de lecture sont actuellement inaccessibles. On s’est efforcé, avec la marge d’erreur et d’imprécision que l’entreprise comporte nécessairement, de proposer la reconstitution conjecturale de leur contenu, ou du moins de la liste des titres pris en notes par Flaubert. Dans le cas du dossier « Littérature – Esthétique », qui a pu être consulté, on présente la liste exacte des ouvrages annotés.

Ce travail est le prolongement d’une communication intitulée « La “BP-sphère”. Inventaire raisonné du dossier de genèse de Bouvard et Pécuchet », prononcée lors du colloque « Bouvard et Pécuchet : archives et interprétation » (Paris, 21-23 mars 2013 ; actes à paraître sous la direction d’Anne Herschberg Pierrot et Jacques Neefs).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *